Quelles sont les aides pour installer un poêle à granulés en 2021 ?

Installer un poêle à granulés, une chaudière à pellets, isoler les combles ou installer des panneaux solaires, sont des travaux qui vont certes diminuer votre consommation énergétique et votre facture d’énergie, mais qui représentent un budget conséquent à prendre en compte. Cependant, il existe de nombreuses aides en 2021 proposées par l’Etat ou les Régions, en particulier pour l’installation d’un poêle à granulés ou une chaudière à pellets. Quels sont ces différents dispositifs d'aide à la transition énergétique ? 

Avant de se lancer dans de grands travaux, il est utile de connaître les différents dispositifs d’aide à la rénovation, proposés par l’Etat ou les régions et qui concernent les poêles et les chaudières à granulés en 2021. Voici les différentes aides pour les installations à granulés en 2021 :

  • Ma Prime Rénov’, qui remplace le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) depuis 2020
  • Les autres subventions de l’Anah (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat)
  • Le dispositif « Coup de Pouce économies d’énergie », ouvert jusqu’au 31 décembre 2021
  • Les primes énergies liées aux certificats d’économies d’énergie (CEE) accordées aux fournisseurs d’énergie
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • Le chèque énergie
  • La TVA à taux réduit à 5,5%

Les aides pour un poêle à granulés en 2021 : Ma Prime Rénov’

En 2020, le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) a fusionné avec les aides de l’ANAH pour devenir une prime concernant la transition énergétique : MaPrimeRénov’. Ce dispositif permettait, en 2020, de concentrer l’effort budgétaire uniquement vers les ménages aux revenus les plus modestes. Versée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat), cette nouvelle aide a progressivement remplacé totalement le CITE.

Depuis début 2021, le crédit d’impôt à fusionné avec le dispositif MaPrimeRénov’ et certaines aides de l’Anah. Depuis le 1er janvier 2021, ce dispositif s’est élargi à tous les Français, peu importe le montant des revenus. En effet, cette aide élargie à tous est proportionnelle aux montants des revenus.

Ainsi, pour l’installation d’un poêle à granulés, le montant de MaPrimeRénov’ varie selon les revenus et s’élève donc à 2 500 € pour les ménages modestes, à 3000 € pour les ménages très modestes et 1 500€ pour les autres ménages. Vous pouvez profiter de l'aide MaPrimeRénov' avec l'offre Pack Sérénissime,  qui est une offre tout compris comprenant un poêle à granulés et votre première palette de granulés.

Cette aide, qui ne concerne pas uniquement les poêles à granulés, est accessible aux propriétaires dont le logement est construit depuis 2 ans minimum et qui souhaitent réaliser des travaux d’économie d’énergie. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel qualifié RGE et le poêle à granulés doit afficher un classement Flamme verte 7 étoiles.

En ce qui concerne les poêles à granulés, le montant de l’aide MaPrimeRénov’ est identique, peu importe le modèle choisi. Il n’y a pas de montant qui diffère selon le modèle.

MaPrimeRénov’ est cumulable avec d’autres aides, et notamment l’Eco-prêt à taux zéro, le chèque énergie, la TVA à taux réduit à 5,5% et les CEE.

Les autres subventions de l’Anah (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat)

En ce qui concerne les subventions de l’Anah, il est vrai qu’une partie de ces aides ont été transférée vers MaPrimeRénov’. Mais, l’Anah propose aussi le programme « Habiter Mieux Sérénité » qui ne permet pas de financer l’installation d’un poêle à granulés en lui-même, mais qui peut aider un projet global de rénovation dans lequel peut s’ajouter le poêle à granulés.

Il y a certains critères à respecter pour être éligible à cette aide : le niveau de revenus, un logement de plus de 15 ans, des travaux de minimum 1500€ et des travaux réalisés par un professionnel RGE.

La prime « Coup de pouce économies d’énergie »

Le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » est ouvert jusqu’au 31 décembre 2021. L’objectif de ce dispositif est de permettre aux ménages en situation de précarité énergétique de bénéficier d’aides financières plus importantes en 2021.

La prime ne s’adresse donc qu’aux ménages les plus modestes et est centrée sur deux types de travaux :

  • le remplacement d’une chaudière au fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables (poêle ou chaudière à granulés par exemple).
  • l’isolation des combles

Le montant des primes dépend du niveau de ressources des ménages. Les primes sont versées par les entreprises signataires de la Charte « Coup de pouce économies d’énergie ». Il s’agit principalement des vendeurs d’énergie, comme Butagaz !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous poser vos questions à cette adresse mail : facilipass@serviceclient.butagaz.fr

Les aides grâce aux CEE

Qu’est-ce que les CEE ?

Les Certificats d’économie d’énergie, aussi appelés CEE, peuvent paraître assez complexes à comprendre, mais voici la petite explication. Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire délivre des CEE (certificats d’économies d’énergies) aux fournisseurs d’énergie, pour inciter ces derniers à proposer à leurs clients de réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Nous, fournisseur d’énergie, récupérons donc ces CEE car nous incitons les consommateurs à réaliser des travaux d’économie d’énergie à travers nos différentes offres. Ces CEE permettent de prendre en charge partiellement ou totalement le montant des travaux des clients, en fonction de leurs revenus.

Finalement, c’est grâce à ce système de CEE que vous pouvez bénéficier d’offres intéressantes concernant les travaux de rénovation énergétique et donc d'aides financières intéressantes en 2021.

Et les CEE pour les poêles à granulés ?

En remplaçant votre chaudière fioul par un poêle à pellets, vous pouvez bénéficier d’aides de l’Etat pour le chauffage permettant de financer vos travaux d’économies d’énergie. C'est le cas pour notre offre pack Sérénissime, qui vous permet de bénéficier d'une solution économique et écologique.

Découvrez le pack Sérénissime

Ainsi, pour vous accompagner dans ce projet, vous pouvez bénéficier des Butaprimes, une prime énergie prenant la forme d’un chèque ou d’un virement proposé par Butagaz. 

L’éco-prêt à taux zéro, une aide bénéfique

L’éco-prêt à taux zéro permet de financer des travaux de rénovation énergétique comme l’isolation ou le chauffage qui utilise des énergies renouvelables, sans payer d’intérêts. L’avantage ? Il est possible de cumuler l’éco-prêt avec d’autres aides !

Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, vous devez obligatoirement faire installer le poêle à granulés par un professionnel RGE et vous devez être propriétaire d’un logement utilisé comme résidence principale construit avant 1990. En fonction du type de travaux, le montant du prêt peut s’élever entre 7 000€ et 30 000€.

Ainsi, en 2021, vous pouvez toujours financer l’installation de votre poêle à granulés en vous aidant de l’éco-prêt à taux zéro.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide toujours possible en 2021 et lancée par l’Etat pour le chauffage pour les foyers les plus modestes. Avec ces chèques, vous pouvez payer tout type d’énergie dont les granulés de bois. Le montant des chèques dépend de votre niveau de revenus et de la composition de votre foyer, mais s’élève de 48€ à 277€. Pour en bénéficier, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Le revenu fiscal de référence annuel ne doit pas être au-dessus de :
    • 7 700€ pour une personne seule
    • 11 550€ pour un couple
    • 13 860€ pour un couple avec un enfant
    • 16 170€ pour un couple avec deux enfants
  • Il faut être fiscalement déclaré
  • Le logement doit être soumis à la taxe d’habitation (même s’il en est exonéré).

Si vous êtes éligibles, le chèque énergie vous est automatiquement envoyé par voie postale. Vous ne pouvez pas en faire la demande vous-même.

La TVA à 5,5%

Une autre aide bénéfique pour l’installation de votre poêle à granulés en 2021 concerne le taux de TVA de 5,5%. Pour cela, les travaux de rénovation d’énergétique doivent être réalisé par un professionnel. La TVA réduite sera appliquée sur le devis directement par le professionnel qui vend et installe le matériel.

Pour bénéficier de la TVA réduite à 5,5%, votre logement doit être achevé depuis plus de 2 ans au moment du début des travaux, être votre résidence principale ou secondaire et être exclusivement dédié à de l’habitation.

Les aides locales ou régionales des collectivités

En fonction de votre collectivité, il peut aussi exister des aides locales et régionales. Vous pouvez vous renseigner directement auprès de votre agence départementale d’information sur le logement. Ces aides sont différentes d’une région à une autre.

 

Quoiqu’il en soit, pour bénéficier de toutes ces aides, les travaux doivent absolument être réalisés par des professionnels et non par vous-même. Vous aurez l’assurance d’une bonne installation et de pouvoir réduire le coût de vos travaux de rénovation énergétique, profitez-en !